Quelles sont les filières agricoles les plus sollicitées ?

Les filières agricoles constituent des secteurs d’activités économiques les plus promus. Elles sont en effet très appuyées pour assurer la disponibilité de nourritures et de matières premières. Elles permettent également de garantir la sécurité alimentaire. Toutefois, chaque filière n’a pas la même sollicitation. Certaines filières agricoles sont plus dynamiques, d’autres sont moins favorisées. Mais quelles sont ainsi les filières agricoles les plus sollicitées ?

La filière des algues

L’algue figure parmi les produits alimentaires les plus consommés. L’algue s’avère en effet comme une filière agricole à forte potentielle et très demandée. Sa production est destinée généralement à la consommation humaine directe. Mais des espèces d’algues comestibles commencent à être commercialisées dans certains pays asiatiques, comme la Chine, le Japon et la Corée du Sud.

À part ses caractéristiques alimentaires, les algues sont également cultivées en raison de sa teneur en phycocolloïde. Il faut entendre dans ce dernier un type de sucres complexes utilisés dans de grandes applications industrielles. Les algues peuvent être mobilisées pour fabriquer des shampoings, des lotions, des crèmes cosmétiques, des plastiques, des pattes à empreinte dentaire, et des peintures.

La filière des pommes de terre

La France est un territoire à grande potentielle dans la production de plants de pommes de terre. La filière agricole relative à la pomme de terre est très sollicitée en raison du fait que ce produit est fortement consommé. Sachez que presque la moitié de la production française de pomme de terre est directement consommée, si près d’un quart est destinée à la transformation industrielle. Le reste de la production est utilisé auprès des primeurs et dans la féculerie. Cette dernière correspond au secteur industriel relatif à l’exploitation de tubercules comestibles.

Le pays regorge environ de 200 variétés de pommes de terre. Il y a par exemple le vandel, le spunta, la charlotte, le kaptha, l’agata, le balmoral, la monalisa, le kipfler, le bintje, la bleue d’Auvergne, l’atlas, le kardal ou l’amandine. En plus de celles-ci, d’autres variétés traditionnelles et communautaires sont également cultivées, comme la ratte et la belle de Fontenay.

La filière café

Il n’est pas étonnant si la filière café est une des filières agricoles très demandées. Près de 4 600 personnes par seconde consomment du café et deux milliards de tasses de ce même produit sont consommées chaque jour. Le café demeure fidèle à ses basiques. À part sa consommation directe, le café peut être également utilisé pour des applications industrielles et artisanales diverses. Il peut être aussi exploité pour des raisons thérapeutiques. Consommer du café, d’une manière modérée, peut diminuer le risque de la survenue d’une maladie cardiovasculaire et de goutte.

Cependant, cette filière risque d’être fragilisée. Malgré ce cas, le cours du café a toutefois connu une tendance à la hausse depuis certains moments.

Alimentation pour les élevages de ruminants et bovins
5 bonnes raisons de devenir agriculteur !